Isabelle Filliozat, la marraine de l’Atelier de Charenton

Sandrine Sananès : Vous soutenez L’Atelier de Charenton depuis sa création, en 2007. De sa démarche, quelle valeur appréciez-vous ?

Isabelle Filliozat : Ce que j’apprécie tout particulièrement à L’atelier de Charenton, c’est le non-jugement. Le non-jugement, ni « c’est mal, » ni « c’est bien », pas de « quel beau dessin ». L’absence de commentaire sur la production des enfants leur permet d’expérimenter une rare liberté d’être et de créer.

S : Pour éviter que les tableaux des enfants soient exposés et commentés, je les garde à l’atelier. Ici, le parent se défait des habitudes qui consistent à emporter les oeuvres de l’enfant à la maison. Qu’en pensez – vous ?

IF: Les oeuvres de l’enfant lui appartiennent. Quand elles restent à l’atelier, le parent ne peut se les approprier. Il reconnaît que l’enfant a une vie en dehors de lui à laquelle il n’accède pas. L’enfant peut se sentir plus solide face à son parent. Il a droit à une existence propre.

S: Dans mon atelier, l’enfant peint sans thème, ni modèle, laisse jaillir par sa main ce que son corps « lui dicte ». Sa peinture, appelée « trace », n’appartient qu’à son propre cheminement. En quoi cette démarche vous parle t-elle ?

IF: La liberté ! Les modèles nous imprègnent partout, mais il est inutile d’en rajouter. Quand l’enfant peut peindre sans être dirigé, il peut se mettre à l’écoute de ce qu’il a à l’intérieur de lui. Cela lui donne une grande confiance en lui, en lui montrant qu’il est loin d’être « vide ». Quand on donne un thème à un enfant, il se conforme, il tente d’atteindre un objectif, un résultat. Il est souvent déçu que le résultat ne corresponde pas à ses attentes ou à celles qu’il imagine être celles de son entourage. Là, il n’y a pas de but, pas d’attentes externes. Il peut se mettre entièrement au service de son intériorité. Il peut s’exprimer et se découvrir.

L'Atelier de Charenton* Isabelle Filliozat est psychologue, auteure et formatrice en relations humaines et communication, spécialisée dans l’approche empathique de l’enfant et la parentalité positive. A ce jour, elle est auteure de douze livres dont le best-seller “ L’intelligence du cœur ” chez JC Lattès. Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site d’Isabelle Filliozat.

 

En savoir plus

Pin It on Pinterest