Ces 12 années qui sont passées dans mon atelier de peinture m’ont fait grandir comme je le souhaitais, au fond… Pourtant, quand j’ai débuté mon métier de praticienne-éducatrice à l’Atelier de Charenton, tout n’a pas été rose🌹
– Quelle posture m’irait comme un gant, au point de ne plus en douter ?
– Quelle posture me permettrait d’agir de tout mon être, sans jouer un rôle ou endosser le costume d’un.e autre ?
– Comment me débarrasser de ce vernis qui enrobe nos mots et nos actes pour seulement plaire aux autres ?
– Comment trouver mes mots et les dire en vérité (« ni ogre, ni fée » cf.Thomas d’Ansembourg) ?
– Comment trouver ce fameux centre qui vibre au fond de soi ?
– Combien de séances de peinture (près de 5000), de rencontres (toutes constructives), de situations (parfois difficiles) m’ont permis de me rapprocher de ces points d’équilibre, de sérénité, et d’humilité (de « humus » qui veut dire « terre ») ?

– C’est l’abandon des arrogances🙏🏻🙏🏻🙏🏻

À tous ceux qui commenceront ce travail, parce qu’il est un des plus doux au monde, et à ceux qui y réfléchissent, je souhaite une belle, vibrante et épanouissante année 2019 !

Ce poste a été vu de nombreuses fois sur notre compte Instagram que vous pouvez suivre, en suivant ce lien : https://www.instagram.com/latelierdecharenton/

Pin It on Pinterest