“ Bonjour Sandrine,

Il y a des années, je vous ai écrit pour le projet de créer mon atelier de peinture. J’ai attendu, attendu et à l’approche de Noël, de ce moment où l’on prend des bonnes résolutions, je vais m’inscrire à vos formations le Geste de peindre.
Je travaille avec les enfants dans une école de la banlieue parisienne, dites « tranquille ». C’est tellement dur et violent, que je me suis mise en disponibilité. Je veux faire autre chose… autre chose, de bienveillant, qui aide les autres et surtout les enfants. Ils sont tellement jugés à l’école mais aussi et presque plus, par leurs parents. Ils veulent voir un résultat, immédiatement, même dans les activités extra-scolaires.

Je me demande comment vous faites pour dire aux parents, que les enfants ont besoin d’un cocon (c’est comme ça que vous dites, je crois) et réussissez à le faire respecter. J’aimerais l’apprendre avec vous, et j’aimerais apprendre votre pédagogie pour m’ouvrir à d’autres activités d’expression. Le modelage que vous proposez m’intéresse également comme la liste de discussion et le suivi que vous offrez à vos stagiaires. Je vois cela comme des possibles pour être mieux dans ma vie et dans mon travail. Merci de m’envoyer les informations pour la prochaine session. ”
Chantal de Bougival 

(L’identité de l’auteure de la lettre a été modifiée pour préserver son anonymat et des éléments ont été changés, par respect pour son histoire).

Pin It on Pinterest