Peinture libre à l’atelier de l’école Montessori

Chiné il y a des années, le livre d’Etienne Chevalley « Miracles de l’enfance » (1952) – un recueil de textes, poèmes et dessins d’enfants – que j’avais oublié dans ma bibliothèque, me réservait une pépite de Noël, des vers intemporels.

En tombant
de la lune,
le père Noël
ne s’est pas fait mal

Heureusement !…
On l’aurait enterré

Sa barbe s’est attachée
à sa brouette.

Auteur inconnu, 6 ans

« Miracles de l’enfance », 1952, ouvrage numéroté 

En savoir plus

Pin It on Pinterest