C’est dit ; chaque élève va récupérer ses tableaux, au plus tard, le 1er septembre (avec un petit mot bienveillant de ma part). 2250 peintures réalisées à l’Atelier de Charenton cette année, toutes merveilleuses, puisqu’elles portent le mystère de la vie, une partie d’eux-mêmes, de leurs rêves et peut-être, de leurs secrets… bien abrités. 
L’essentiel pour ceux qui peignent ici, n’étant pas de rapporter leurs «œuvres», mais, simplement d’avoir été heureux de peindre (bon, je sais que cette démarche nécessite un peu d’entraînement, surtout pour les grands😊). Etre plutôt qu’avoir : la grande histoire collective. Merci à vous, chers parents, d’avoir adhéré ou d’avoir essayé… Que de beaux moments passés ensemble. C’est simple et puissant l’expression et j’ai conscience d’exercer un métier rare, puisque dans le mouvement de la vie. 
Une pensée pour les personnes qui suivent la démarche du Geste de peindre dans leurs ateliers ou prévoient de le faire. D’ailleurs, notez, si vous voulez que, les prochaines formations seront en octobre 2019 puis en février 2020.