La case à couleurs… Ainsi pourrait s’appeler le futur atelier, méthode le Geste de Peindre de Céline, une femme à la vie passionnante qui m’est venue de Martinique, et plus précisément du village des Anses d’Arlet, pour suivre mes deux formations. Céline, en poste dans les écoles, a bénéficié d’un financement de Pôle emploi Fort-de-France dans le cadre du « contrat aidé ».

Céline M : de la Martinique à l'Atelier de Charenton

Le village de Céline : les Anses d'Arlet

Une vie de voyageuse : Céline a quitté Toulouse où elle était décoratrice, puis a vécu dix années sur un bateau. Elle a « appris à s’adapter et à surmonter des situations complexes », puis elle pose ses pieds en Martinique, où elle créera son auto-entreprise de sellerie nautique. Après plusieurs années d’activité, elle décide de se réorienter vers la peinture et atterrit à Charenton. Au cours de la formation Créer son atelier, je l’ai aidé à consolider son projet pour qu’il tienne la route et qu’il soit viable. Nous avons travaillé sur sa communication et sur un planning d’ouverture. En rentrant en Martinique, elle continuera de démarcher les institutions locales : un hôpital, une prison, et des écoles Montessori, grâce aux solutions ingénieuses que nous avons trouvées pour qu’elle puisse s’installer de lieu en lieu. Pour financer son projet, elle va faire appel, entre autres, à l’ADIE (Association pour le droit à l’initititive économique).

Vous pouvez télécharger le site de l’Adie, ici : http://www.adie.org
Pour en savoir plus sur le «contrat aidé», contrat d’accompagnement à l’emploi, téléchargez le site de l’INSEE : http://www.insee.fr/fr/methodes/default.asp?page=definitions/contrat-aide.htm

En savoir plus

Pin It on Pinterest