Un enfant qui peint au sein de l'atelier de l'hôpital.

Un enfant qui peint au sein de l’atelier de Valérie.A, à l’hôpital.

Valérie. A, qui a installé un atelier à l’hôpital après sa formation « Animer un atelier de peinture », m’a rapporté les premiers résultats avec les enfants ayant des troubles du comportement (TDAH). Valérie les accueille par groupe de quatre autour d’une table palette de neuf couleurs.
N., 6 ans, présente des difficultés importantes de compréhension des consignes simples à l’école, va t-elle comprendre de tremper une goutte d’eau, une goutte de peinture ? Une seule fois je l’ai accompagnée dans le geste ; elle est fière de partir vers sa feuille avec sa pointe de couleur au bout du pinceau, elle recommence à maintes reprises, avec justesse ; elle me regarde, ravie.
C., 4 ans 1/2, arrive à peine à la hauteur de la table-palette, il choisit une première couleur, puis une deuxième, avec le même pinceau, au lieu de changer de pinceau quand il change de couleur. Je le lui dis, je l’aide dans son déplacement et dans son geste. Il a compris, et repose maintenant chaque pinceau à sa place ; il ne veut plus s’arrêter et dit, de sa voix d’enfant, « encore peinture ».
Dans l’atelier, deux enfants parlent, deux autres moins. Le temps est suspendu. La concentration fait son chemin, les couleurs déferlent. Quelques signes se tracent, un cadre violet, puis un rouge, des traits, des « giroulis », un bonhomme… Ces enfants diagnostiqués comme présentant des troubles de compréhension, du comportement, de langage, grandes agitations, sont capables d’être autrement, ici.

En savoir plus

Pin It on Pinterest