Isabelle Filliozat - L'Atelier de Charenton

Isabelle Filliozat et Sandrine Sananès à Aix en Provence – Photo d’avril 2017

Ma dernière visite à Aix en Provence, chez Isabelle Filliozat, auteure de best-seller (Au coeur des émotions de l’enfant et J’ai tout essayé), psychothérapeute et marraine de l’Atelier de Charenton, a donné lieu à une chaleureuse et passionnante interview.

Isabelle, peux-tu nous dévoiler ton projet le plus original ?

Le plus original à ce jour est sans doute les ateliers au sein du train de la petite enfance* qui roulera du 3 au 20 novembre dans toute la France. J’y présente un atelier sur le décodage des pleurs des nourrissons. En effet, une femme fantastique, Priscilla Dunstan, a relié les réflexes archaïques aux sons produits par les tout-petits et désormais, nous disposons d’un véritable lexique pour savoir si le nourrisson a chaud, faim ou sommeil ! ça change la vie ! Dans un autre wagon, je présenterai une animation sur les émotions. Parce qu’enseigner à nos enfants à réguler leurs émotions change la vie de la famille !

Selon toi, de quoi avons-nous besoin dans notre société, aujourd’hui, pour demain ?

Nous avons besoin d’apprendre à réguler notre stress et à reconnaître nos émotions et celles des autres, de développer de la compassion en lieu et place de la peur, et absolument de réduire les polluants qui abiment les cerveaux, dans la nourriture industrielle, l’eau, l’air… Nous avons aussi besoin de BOUGER plus ! Restons debout plutôt que de nous asseoir sans cesse. A l’atelier, on peint debout ! C’est bon pour la santé !

Tu es une professionnelle de la parentalité. Vois-tu une différence entre les besoins des enfants et des parents d’aujourd’hui et ceux d’il y a dix ans ?
Si oui, lesquels ?

Oui et non. Les besoins fondamentaux restent les mêmes, mais il est vrai que la pollution s’est phénoménalement aggravée. La nourriture est de plus en plus transformée, sucrée et pleine d’additifs toxiques pour le cerveau. Les quantités d’oestrogènes dans l’environnement sont alarmantes. L’omniprésence des écrans et de l’électronique est aussi préoccupante et offre de nouveaux défis aux parents, inconnus il y a 10 ans.

Alors, que peut-on apporter de nourrissant, pour contribuer au progrès humain ?

De l’empathie et de la compassion ! Envers les enfants et aussi envers les autres adultes. Nous jugeons pour éviter nos émotions, pour nous draper dans un « je suis bon, ce sont les autres qui sont mauvais ». le jugement, l’attribution à l’autre de la faute, de l’erreur, la projection sur autrui de la responsabilité est à la base de toute violence. C’est pourquoi vivre l’expérience de l’atelier de Charenton est si utile pour les enfants autant que pour les adultes, un espace sans jugement, ça change le rapport à soi et à l’autre.

Mother-and-Child

Quel est le tableau qui t’apporte le plus d’harmonie, à l’intérieur ?

Celui de la nature. Sinon, Mother and Child de Klimt.

2017 est l’année des 10 ans de L’Atelier de Charenton. Quel est ton vœu, pour lui ?
(Les enfants disent que « les lieux ne parlent pas ».)

Oh si, les murs parlent ! Surtout ceux d’un atelier de peinture qui se couvrent de couleurs et racontent ce qu’ils ont vu. Je souhaite à l’atelier de Charenton d’abriter de nombreux enfants et adultes, de permettre à chacun la liberté d’être lui-même et de s’exprimer à sa guise, de laisser maturer en lui ses émotions et de s’étonner de toute cette beauté qui s’étale sur les tableaux.

Je te remercie infiniment Isabelle, de m’avoir accordé cette interview.

Sandrine Sananès

Isabelle Filliozat a le don pour expliquer simplement les besoins des enfants, aux parents. Visitez le site d’Isabelle Filliozat et (re)découvrez ces livres et ces vidéos sur : http://www.filliozat.net
Allez l’écouter en conférence et réagissez sur sa page Facebook ici, https://www.facebook.com/ifilliozat/ et son profil Instagram, très vivant, ici : https://www.instagram.com/isabellefilliozat/

*Le train pour la petite enfance traverse la France en novembre 2017. Vous pouvez voir les dates et les villes, en téléchargeant le lien, ici : http://eduensemble.org/site-congres/wp-content/uploads/2017/03/Pres-du-TRAIN-SIMPLE-170309.pdf

En savoir plus

Pin It on Pinterest