Avant leur départ en vacances d’été, les apprentis sages ne m’ont pas dit « au revoir », comme si c’était la fin de la  peinture à l’Atelier de Charenton. Mon dernier cours de la saison est identique au premier. La continuité est ici, reine… « A la semaine prochaine », « garde mon tableau », « garde mon mélange » ai-je entendu et moi de dire à chacun, « en septembre », « rendez-vous après l’été », « à tout bientôt ». Les enfants s’inscrivent plusieurs années de suite, de façon automatique et évidente, ou font des allées et venues entre atelier et stages, ou testent une autre activité, puis, reviennent. Certains déménagent et continuent le Geste de peindre, dans d’autres villes de France, où il est proposé.

En savoir plus

Pin It on Pinterest