En mettant en place de manière exceptionnelle, l’atelier « Papiers de soi », pour les enfants qui viennent peindre régulièrement à l’Atelier de Charenton, j’ai souhaité qu’ils s’expriment par un autre médium que la peinture, mais je voulais garder la couleur et ma base de travail (sans jugement, le plaisir d’agir et d’inventer). Le papier déchiré avec les doigts s’y prête bien et d’ailleurs j’ai pu constater que les enfants utilisent les mêmes images et structures universelles que dans leurs peintures : arbres, maisons, arcades, arrêtes, formes rayonnantes, lignes axiales, etc. Elles ont l’air toutes simples ces formes, et pourtant elles sont très importantes pour l’enfant. Que vive l’expression libre.

En savoir plus

Pin It on Pinterest